Lors des travaux de rénovation d’une maison, il est toujours impératif de s’armer de prudence parce qu’à tout moment, le danger peut survenir. Il est donc indispensable de s’équiper du bon équipement et d’appliquer les bonnes techniques en fonction de chaque étape. Si vous allez effectuer des travaux sur votre toiture, nous avons quelques idées à mettre en pratique dans le but de vous aider à circuler sur l’endroit en toute sécurité. Voici les détails.

Les protections nécessaires

De prime abord, sachez qu’il n’est pas toujours évident de monter sur le toit et marcher correctement sans craindre le danger. De ce fait, certaines personnes ne sont pas autorisées à effectuer ce genre de mission si elles ont des problèmes de vertiges et des crises d’angoisse. Par ailleurs, il se pourrait aussi que certains types de toitures soient plus accessibles que d’autres et que la circulation y soit plus aisée par rapport à d’autres. Dans tous les cas, le port d’équipements de protection est toujours impératif. Nous parlons ici de gans, de cordes, de chaussures adaptées de combinaison et bien d’autres encore. D’autre part, il faudra également penser à l’état de la toiture lors du moment où monter. S’il s’agit d’une toiture en tuile ou en ardoise, il faut faire très attention sur les parties où vous mettez les pieds. De préférence, il n’est pas conseillé de marcher directement sur les tuiles, mais plutôt d’utiliser les gouttières, si possible. Pour le cas d’un toit en tôle, la protection via un accrochage est nécessaire pour éviter l’effondrement de la structure en cas de mauvais état. Ce type de toit peut être très fragile s’il présente déjà des défaillances. De ce fait, il faut être très vigilant et faire le plus attention possible.

La bonne technique

En fonction du type de toiture que vous utilisez, les techniques peuvent être différentes pour pouvoir marcher là haut. Dans le cas où vous n’avez pas d’autres alternatives que de marcher directement sur les tuiles ou la tôle, penser à repérer les parties où la structure est la plus stable et plus solide possible. Pour un toit en tuiles, cette partie se trouve généralement sur le fond de chaque tuile. Par contre pour une toiture en tôle, il est nécessaire de repérer l’emplacement des clous qui relie la tôle avec la charpente. C’est sur ces points que le toit sera le plus solide même si son état n’est plus très bon. Lors de votre déplacement, il ne sert à rien de vous précipiter parce que vous devez marcher le plus lentement possible. Placer doucement et soigneusement votre pied en prenant soin de l’aligner sur la courbe des tuiles. Il faut garder votre poids uniforme sans foncer dans la structure afin d’éviter une chute ou un effondrement. Il faudra donc répartir votre poids au niveau de chacun de vos pieds dans le but d’alléger la pression que les tuiles subissent. Si vous pouvez utiliser des jumelles, ce serait une grande aide pour inspecter l’état des tuiles abimées.